fbpx

Aujourd’hui j’ai posé des question à une experte en content marketing, j’ai nommé Selma Païva !

Dans cet article nous allons voir :

➡️ Qu’est-ce que le content marketing ?

➡️ Que faut-il mettre en place pour avoir plus de résultats sur internet ?

➡️ Quelles sont les techniques génératrices de ventes ?

 

Aurélie Siasia : Peux-tu nous parler un peu de toi, ton parcours?

Selma Païva : Je viens de la communication interculturelle et du marketing à la base (via ma formation initiale).

J’ai travaillé auprès d’ONG dans le développement durable et le commerce équitable, avant de me retrouver à travailler sur le marketing de produits de télécommunications et bureautique à me demander ce que je faisais là.

Du coup je suis devenue enseignante, pendant quelques années. J’ai beaucoup appris niveau ingénierie pédagogique et marketing (s’il y a bien un endroit où tu apprends à faire passer tes idées à une audience pas forcément réceptive, c’est en classe ha ha).

Tout ça fut très enrichissant, mais je me sentais en décalage par rapport au système.

Quand j’ai rencontré Iveth Morales à Montréal il y a quelques années, elle m’a dit qu’elle était devenue bijoutière sans être passée par une école d’art, et après 30 ans.

Ça m’a fait un gros déclic. J’ai commencé à apprendre le travail du métal avec ma copine Berenice de Lunaticart, qui était à Paris à l’époque. De fil en aiguille, je fréquentais de plus en plus de gens dans la sphère créative. En ligne et hors ligne.

J’ai commencé à les aider au niveau de leur marketing, à blogguer aussi. Et je suis retombée dedans comme ça, via le marketing dans la sphère créative et artistique à la base. Et puis j’ai eu envie de changement. J’ai continué, mais pour une autre cible : les entrepreneurs dans le domaine du développement pro et perso.

 

Aurélie :Quel est le sujet principal de ton site internet ?

Selma : Content marketing baby !

Parce que ma mission secrète, c’est de redéfinir le commerce.
En Occident, avec le développement de l’industrie de masse, on a créé la consommation de masse et la communication de masse.
Ça a réduit le commerce au passage en caisse. Et on a graduellement perdu de vue pour qui on fait quoi et dans quel but au fond. C’est d’une tristesse ! C’est pour ça qu’il y a tellement d’émotions négatives associées à la vente maintenant.

Personnellement, j’ai l’avantage d’avoir grandi en Orient.
Et dans les sociétés qui n’ont pas encore subi le développement de l’industrie-agroalimentaire, le commerce est resté une part essentielle des rapports humains.

Le prix, c’est le dernier point qu’on aborde. Après des heures de conversation.
Tu sais pourquoi ? Parce que quand on prend le temps de se parler, il y a une relation qui se développe. Et à ce moment-là le vendeur est prêt à demander moins, et l’acheteur prêt à payer plus.

Dans mon livre Internet est une table pour deux, j’explique que si nous ne nous laissons pas leurrer par la technologie, nous pouvons voir le web est redevenu un bazar à l’ancienne.
C’est une cohue bruyante et colorée où il ne sert à rien de crier plus fort que les autres (l’image du haut parleur qu’on associe au web est le pire malentendu du 21ème siècle !).

Sur le web, le content marketing c’est l’inverse de la com façon haut parleur, ce sont des stratégies à moyen-long terme qui permettent de redonner au commerce ses lettres de noblesse en remettant en place la conversation et la relation.

 

Aurélie : Que signifie pour toi le marketing de contenu?

Selma : Le marketing de contenu, c’est la mise en place d’une stratégie de contenu qui répond à des « objectifs lecteurs ».

C’est-à-dire que quand tu es dans le content marketing, tu ne publies pas pour créer de la confiance, développer ta visibilité, démontrer ton expertise etc etc…tout ça, ce ne sera qu’une conséquence.

En content marketing, tes objectifs sont liés à l’impact que tu veux avoir dans la vie des autres : tes lecteurs, abonnés, clients.
Donc tu prépares ton contenu de manière stratégique pour faire sauter des verrous dans leur vie à eux (en fonction de ton domaine d’expertise bien sûr). Et tu commences à les accompagner bien avant qu’ils achètent quoi que ce soit chez toi. Avec le content marketing, la relation commerciale commence bien avant le passage en caisse 🙂

C’est un outil formidable pour mieux te démarquer, mieux cibler tes clients, et mieux vendre aussi bien sûr. Parce que tu récoltes ce que tu sèmes.

 

Aurélie : Quel est selon toi le premier élément à mettre en place pour plus de résultats dans son entreprise?

Selma : Le dialogue. Internet est une table pour deux ha ha !

C’est valable pour tous les domaines, et tous les stades.

L’éternel premier élément, c’est l’échange avec les personnes concernées par tes idées (de produits, de services, de formations, d’ateliers…)

Rien de bon ne peut être accompli dans la solitude de ton cerveau, savoir ce qui se passe dans la tête de tes clients et futurs clients est indispensable à un travail et un marketing de qualité.

Mais attention, poser des questions via un sondage ça ne compte pas, car la plupart du temps, les réponses sont biaisées.
Pour savoir quelles questions poser, et comment mener les échanges pour taper ensuite dans le mille avec votre contenu : vous pouvez accéder ici gratuitement à mon atelier « comment lire dans les pensées de ses clients ».

 

Aurélie : Quelles sont tes techniques pour générer plus de ventes?

Selma : Mon dada vraiment, c’est le content marketing. Et son cousin, le copywriting.
Ils peuvent recouvrir pas mal d’outils. Mon travail porte sur blog, email-marketing et pages de vente, 3 piliers complémentaires du webmarketing !

 

Aurélie : Quelles sont tes actus?

Selma : Ça bouge ! Je pars dans quelques jours donner une conférence sur le contentmarketing à Lyon, au salon BlendWebMix ! Je suis aussi sur la version papier de mon livre, qui devrait sortir début 2018 je pense.

 Merci beaucoup Selma d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, 

à bientôt ! 

Selma Païva est l’auteur du livre : « Internet est une table pour deux, le marketing autrement ». Elle accompagne les entrepreneurs enthousiastes au niveau de leur content marketing. Pour capitaliser sur ce qu’ils ont déjà fait. Se démarquer d’avantage. Mieux cibler leurs clients. Et fluidifier leurs ventes!

Retrouve-la sur Selmapaiva.com

Pin It on Pinterest

Share This